AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le candombe afro-uruguayen au féminin et au masculin 1er dec

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 358
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Le candombe afro-uruguayen au féminin et au masculin 1er dec   Mar 23 Nov - 9:31

MERCREDI 1ER DÉCEMBRE - 20h30 - ethnomusiKa
Deux visages, une musique. Le candombe afro-uruguayen au féminin et au masculin


1° partie : concert-conférence de Chabela Ramírez, chanteuse et activiste afro-uruguayenne.

Chabela Ramírez grandit à Palermo, un des quartiers historiques du candombe afro-uruguayen. Après avoir été pendant une dizaine d’années chanteuse dans les groupes de candombe du Carnaval de Montevideo, elle finit par se mettre « en grève », critiquant la superficialité des spectacles. Depuis 1995, Chabela Ramírez met son idée du candombe en actions avec le groupe de chant et de danse exclusivement féminin qu’elle dirige : Afrogama. Chabela Ramírez chantera et présentera des chants du répertoire d’Afrogama, une invitation à comprendre la richesse du candombe et à partager l’univers de cette artiste militante, figure centrale de l’Uruguay et de la diaspora afro-américaine.

2° partie : projection du film « Memoria de Candombe – Cuerda de Ansina », de Emmanuel Brun, 2009, 26 min, sous-titré français.

Avec la participation de Sergio Ortuño, musicien protagoniste du film. Montevideo, janvier 2008, Sergio Ortuño, nous parle du rythme traditionnel des tambours de la rue Ansina du quartier Palermo. Paradoxe étonnant, le candombe n’a jamais été aussi joué en Uruguay, et la quasi-totalité des groupes de tambours se revendiquent de ce style musical, mais les tamborileros d’Ansina, héritiers d’une longue tradition, ne se réunissent plus depuis une dizaine d’années. Quelques jours après cette discussion, Sergio nous annonce qu’ils ont décidé de se réunir à nouveau et d’accepter d’être filmés pour laisser une trace. Ce film fait résonner la musique et la parole de ces tamborileros et saisit le dialogue des tambours, dans lesquels réside, comme le dit un des personnages, l’essence du candombe, « la musique vivante de ce que nous sommes ».

Soirée animée par Clara Biermann, pour l’association Andumba du collectif Triangulación Kultural, dans le cadre de la Journée Nationale du Candombe.

Péniche Anako
Face au 61 Quai de Seine – Paris 19e
Métro : Riquet, Stalingrad ou Jaurès
ENTRÉE 12/8/5€
8€ POUR CHÔMEURS, ÉTUDIANTS ET ADHERENTS ASSOCIATIONS PARTENAIRES.
5€ POUR LES MOINS DE 12 ANS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-salon-de-musique.com/
 
Le candombe afro-uruguayen au féminin et au masculin 1er dec
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Féminin Pluriel
» Anie ... Ana .... Anthanana .... Anathéa
» Annyeong hasseyo! (안녕하세요!)
» Dessiner un chibi féminin (By J-F)
» Brushes Fleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Discussions autour de la percussion-
Sauter vers: