AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quatre producteurs de jazz de France Musique licenciés.

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 358
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Quatre producteurs de jazz de France Musique licenciés.   Ven 4 Juil - 17:41

Quatre producteurs de jazz de France Musique licenciés.

Pour un complément d'information, voir l'article d'Anne-Laure Bucelle consultable sur le site web de Jazzman.


Rappel des faits : il y a deux semaines, et sans que rien ne l'ait laissé présager, Philippe Carles, Claude Carrière, Jean Delmas et Alain Gerber ont été avisés par lettre recommandée que leurs contrats à France Musique (et également France Culture pour Alain Gerber) ne seraient pas renouvelés à la rentrée. Motif évoqué par le nouveau directeur de France Musique, Marc-Olivier Dupin : la « limite d'âge de

65 ans », qui ne figure pourtant ni dans leurs contrats ni dans les conventions des producteurs à Radio France. Cette décision reflète à l'évidence la politique de rajeunissement » initiée par Jean-Paul Cluzel, le PDG de Radio-France, et touche tout aussi abruptement les producteurs d'autres chaînes dans la même tranche d'âge, notamment sur France Inter, Jean-Pierre Coffe et, aux dernières nouvelles, Jean-Louis Foulquier.

L'inquiétude ne vient donc pas seulement du fait que France Musique décide de licencier quatre personnalités qui, depuis tant d'années, se sont mobilisées pour la cause du jazz, mais d'une interrogation sur ce que sera la place de cette musique dans la nouvelle grille de France Musique, et également des autres chaînes - car pour le moment rien ne filtre sur les noms des nouveaux producteurs à même de prendre le relais de Carles, Carrière, Delmas et Gerber - on ne peut qu'espérer qu'ils auront autant de culture et de talent !

Le propos de la pétition jointe n'est malheureusement plus d'œuvrer pour le retour de ces quatre producteurs. Pour ce qui les concerne, la décision est prise et semble irrémédiable. Mais plutôt d'organiser une mobilisation très rapide de la profession dans son ensemble, pour garantir la pérennité de la place du jazz sur France Musique, et faire savoir aux responsables de cette décision que le milieu dans son ensemble continuera de rester vigilant, et exigeant quant à la qualité des nouvelles émissions qui prendront le relais à la rentrée.


Il faut aller très vite pour que la pétition jointe parvienne à ses destinataires au moment où certaines décisions sont encore en train de se prendre, soit au plus tard en début de semaine prochaine (07.07.08). Nous n'avons guère le temps de mettre en place une procédure classique de signatures sur internet. Il serait donc extrêmement précieux de pouvoir nous appuyer sur quelques relais au sein des différents réseaux, qui peuvent en un minimum de temps recueillir le plus possible de signatures de leurs adhérents. Tous les regroupements de signatures nous faciliteront les choses :


- pour les réseaux, les signatures de vos adhérents - pour les musiciens, les signatures des musiciens des orchestres sont vous faites partie -pour les enseignants, les signatures de vos élèves ou d'autres professeurs, - pour les agents, les signatures des musiciens que vous représentez, etc.

Merci à tous ceux qui se proposent de servir de relais de m'en informer à l'adresse suivante :


initiales@martinepalme.com



Toutes les signatures isolées sont naturellement bienvenues - indiquez en sujet :

Pétition France Musique », et confirmez OK je signe à l'adresse mail ci-dessus, en précisant nom, prénom, et profession.

Merci d'avance, bien cordialement
Martine Palmé

____________________



LA PETITION :

A l'attention de :

Monsieur Jean-Paul CLUZEL
Président Directeur Général de Radio France

Monsieur Marc-Olivier DUPIN
Directeur de France Musique

Monsieur Marc VOINCHET
Directeur adjoint de France Musique chargé des programmes et de l'antenne

Monsieur Olivier MOREL-MAROGER
Directeur adjoint de France Musique chargé de la production et du développement


Messieurs,

Nous apprenons à regret que quatre personnalités majeures du jazz à France Musique, Philippe Carles, Claude Carrière, Jean Delmas et Alain Gerber, ayant atteint la « limite d'âge de 65 ans », ne seront pas reconduites dans leurs fonctions à la rentrée prochaine.


N'étaient les circonstances, le caractère paradoxal d'une telle décision, prise par un service public alors même que le discours officiel du gouvernement insiste sur le prolongement du temps de travail et l'urgence de maintenir en activité les « seniors » prêterait plutôt à sourire - surtout lorsqu'on connaît la « verdeur » des intéressés. On peut épiloguer longuement sur la pertinence d'une « limite d'âge » dans ce secteur, où tant d'exemples - à commencer par celui des musiciens eux-mêmes - attestent que les années passant ne font qu'enrichir le savoir, et aiguiser l'exigence des parcours de chacun. Et en particulier celui des producteurs concernés par cette décision, inséparable de l'impact de leurs émissions auprès de nombreux auditeurs, que nous avons eu maintes occasions de vérifier, notamment en termes de curiosité pour le spectacle vivant.


Le monde du jazz a trop besoin d'hommes de culture pour ne pas s'inquiéter vivement de voir une chaîne comme France Musique se départir soudain d'une grande partie de ses meilleurs talents, qui se sont consacrés depuis tant d'années à rendre compte avec passion de la vivacité de cette musique, de son histoire et de son actualité.


Nous imaginons bien que pareille décision n'a pas été prise sans qu'un véritable relais avec des producteurs à même de succéder aux intéressés, dans une égale exigence de qualité, n'ait été préalablement envisagé. Plus que jamais, il nous paraît en effet essentiel que la place que France Musique en particulier et Radio France en général réservent à ces esthétiques puisse être préservée en considération notamment des nouveaux publics que cette musique ne cesse de toucher, comme en atteste la fréquentation croissante de nombreux concerts et festivals.


Le service public n'est pas un vain mot. Et France Musique reste dans ce sens, tant pour les musiciens ou les professionnels que pour de nombreux auditeurs, bien au delà des seules frontières de l'hexagone, un espace essentiel de culture et de découverte à même de participer avec ambition de cette évolution permanente.

Nous espérons que les signatures ci-dessous vous permettront de mesurer combien il importe aux différents acteurs du jazz qu'un tel espace puisse continuer d'exister, et vous remercions par avance de votre vigilance dans ce sens.

Dans cette attente, veuillez agréer, Messieurs, nos salutations distinguées.

PS : Beaucoup d'entre nous ayant eu l'occasion d'apprécier ces producteurs non seulement pour leurs compétences, mais aussi pour leurs qualités humaines, vous nous permettrez, accessoirement, de remarquer que le départ d'André Francis, à 72 ans, avait fait l'objet d'autres égards, et d'un beau concert réunissant musiciens et professionnels au studio 104. Après tant d'années de bons et loyaux services, celui de Philippe Carles, Claude Carrière, Jean Delmas et Alain Gerber semble étrangement s'orchestrer dans le plus grand silence, comme par la « petite porte ». Tout ce dont nous leur sommes redevables nous semblerait mériter un peu plus d'élégance - mais peut-être est-ce devenu une denrée trop luxueuse en cette période de restrictions généralisées ?


Nom-Prénom

Profession / ville

------------------------------------

Radio France
116 av Président Kennedy
75220 Paris CEDEX 16


Ecrire à la présidence : secretariat.general@radiofrance.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-salon-de-musique.com/
 
Quatre producteurs de jazz de France Musique licenciés.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» besion d'aide language html lecteur de musique !! (Résolu)
» Plus capable de sa "foutu" musique.. désolé le terme...
» "Stop" pour son et musique
» Masques notes de musique ('tophiltre)
» [Musique] Un jour, une musique ! Par Aureliedu29

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Débats divers, coups de gueule-
Sauter vers: